Disque Dur Hybride

Le disque Hybride chez Seagate se porte bien

La firme Seagate a de quoi se réjouir puisqu’elle a réussi le tour de force d’écouler 10 millions de SSHD. Pour rappel, les SSHD sont des disques hybrides qui cumulent à la fois les avantages des disques durs à plateaux (la capacité de stockage importante) et les avantages des disques SSD à mémoire flash (les temps d’accès réduits notamment).

Les disques SSHD se composent d’une partie à plateaux et ils reposent également sur de la mémoire flash ce qui permet en théorie d’offrir le meilleur des deux mondes au sein d’une même unité de stockage, ce qui intéresse notamment les fabricants et les utilisateurs de PC portables et d’ultrabooks.

seagate-disque-hybride-sshd

Seagate a été le premier fabricant à croire en ce forme hybride il y a quelques années. Depuis il a été rejoint par la concurrence et en particulier par Western Digital et Toshiba qui proposent, eux aussi, des dispositifs plus ou moins similaires.

D’après IDC « Le disque SSD hybride reste une solution alternative économique au SSD pur pour les utilisateurs de PC qui cherchent à améliorer la réactivité de leur PC. Cette dynamique se traduit par un taux de croissance du marché supérieur à 400 % entre les exercices 2013 et 2014 de Seagate »


Windows 8 contrôlé avec les yeux

Votre souris vielle et cassée, qu’à cela ne tienne, Windows 8 est désormais contrôlable avec les yeux !

dell-oculometrie

La société suèdoise Tobii, spécialisée dans les systèmes de suivi de mouvements, s’attaque au contrôle du futur Windows 8. Plus exactement, le système Gaze permet aux utilisateurs de contrôler et déplacer le curseur sur l’écran simplement en regardant l’endroit visé.
Ce mélange de tactile via le touchpad de l’ordinateur et de mouvements oculaires offre une précision de sniper. D’autant plus que l’OS est optimisé pour le touché glissé propre aux tablettes tactiles.

Tobii avait dévoilé en mars 2011 un jeu d’arcade à commande oculaire, de type « astéroïde ».

Il y a fort à penser que la commande oculaire des ordinateurs comme des machines en général est dans l’air du temps car elle de nombreux avantages, elle est précise fiable et instantanée. Le fabricant annonce que des algorithmes avancés ont été mis au point pour permettre le suivi des pupilles claires et foncées et ne pas être altérer par les mouvements de la tête.

la DDR4 commercialisée sur 2014

Rappelons que si tout va bien, la DDR3 devrait commencer à tirer sa révérence en 2014 au profit de la mémoire DDR4. Une mémoire légèrement moins énergivore, beaucoup plus rapide avec des débits supérieurs et une densité accrue.

Il faudra attendre l’automne pour voir arriver des barrettes de DDR4 à destination des PC de bureau haut de gamme. Des barrettes qui seront d’ailleurs compatibles avec la nouvelle norme XMP 2.0 pour les profils mémoire.

Services à la personne

Le terme consacré « assistance informatique et internet à domicile », renvoie à 3 grands types de prestations :

  • l’accompagnement au démarrage (plus de 50 % des cas),
  • l’assistance,
  • la formation.

Il recouvre 2 réalités :

  • d’un côté les services aux professionnels (entreprises, professions libérales, travailleurs indépendants, auto-entrepreneurs), qui constituaient un marché de près de 2 milliards d’euros en 2011,
  • de l’autre le secteur des services à destination des particuliers. Ce dernier, dont le chiffre d’affaires avoisine déjà 200 millions d’euros, mérite l’attention des candidats à la création d’entreprise. Il est en effet porté par une double dynamique : la loi Borloo de 2005 et le développement accéléré de l’informatique à usage personnel.

Un secteur professionnalisé depuis 2005

En donnant un cadre institutionnel aux services à la personne, la loi Borloo du 26 juillet 2005 a donné un coup de fouet à leur développement. Le texte a permis de structurer et professionnaliser un secteur jusqu’alors essentiellement informel. L’instauration d’un taux de TVA réduit pour les prestataires, ainsi que les avantages fiscaux accordés aux particuliers, ont largement contribué à faire sortir ces activités de l’économie grise.
En contrepartie, les professionnels ont été astreints à certaines obligations et restrictions. Ils doivent notamment :

  • déclarer leur activité pour être agréés (à l’Urssaf pour ce qui est des entreprises individuelles, à une chambre de commerce et d’industrie pour les sociétés commerciales),
  • avoir une activité unique (dans le cas de l’assistance informatique à domicile, il est par exemple interdit de vendre du matériel ou des logiciels),
  • disposer d’une qualification (les diplômes, certificats ou titres requis sont répertoriés dans un arrêté du 24 novembre 2005).

Des particuliers demandeurs

Ce nouveau cadre réglementaire n’aurait été d’aucune utilité sans une demande soutenue de la part des particuliers. Le taux d’équipement en micro-informatique a progressé à un tel rythme qu’en 2011, 47 % des ménages possédaient un ordinateur et 31 % plusieurs machines*. Cette expansion du parc informatique est parallèle aux progrès de l’internet à haut débit : pratiquement inexistant au début des années 2000, ce service frôlait 10 millions d’abonnés en 2005 et en comptait 21,4 millions à la fin de 2011.
Autre bonne nouvelle pour les prestataires de services à domicile : l’offre en matière d’informatique et d’internet s’est considérablement étoffée en quelques années, une raison de plus de faire appel à un professionnel pour réussir à s’y retrouver.

* Données du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie.
reparation-informatique.fr » >depannage–reparation-informatique.fr/wp-content/uploads/2013/10/salp.jpg »>reparation-informatique.fr » >depannage–reparation-informatique.fr/wp-content/uploads/2013/10/salp-300×253.jpg » alt= »service a la personne l’isle adam » width= »300″ height= »253″ />

Un marché fragmenté

Si le marché de l’assistance informatique à domicile est encore très fragmenté, on distingue 2 grands types d’acteurs : d’un côté de très petites structures, de l’autre des entreprises spécialisées et bien structurées comme Bugbusters, Dr Ordinateur ou encore Solutions 30 (10 millions de chiffre d’affaires relevant du régime Borloo en 2011). Par ailleurs, on note  l’existence de filiales de distributeurs comme Formathome (Fnac), B’Dom (Boulanger) ou Connect Assistance (SFR).

Un avenir radieux… si le cadre institutionnel est conservé

L’expansion des services d’assistance informatique à domicile pourrait se poursuivre à un rythme élevé, comme le montre notamment le Livre blanc des services numériques à la personne de Syntec numérique. Parmi les facteurs de soutien de ce marché, on peut retenir l’obsolescence rapide du matériel, le développement du travail à distance, le succès grandissant de la domotique, la multiplication des objets connectés, ou encore la dématérialisation croissante des démarches administratives.

reparation-informatique.fr » >depannage–reparation-informatique.fr/services/aide-a-domicile/ »>Aide à domicile de C.I.A.A informatique

Gamers en colère

après le rachat d’Oculus par Facebook

second-prototype-casque-realite-virtuelle-oculus-rift-2014-las-vegas-1541330-616x380

Ils craignent de voir le réseau social et la publicité débarquer dans leur réalité virtuelle…

La réalité est virtuelle mais le clash, lui, est bien réel. L’annonce du rachat de la start-up derrière le périphérique de jeu Oculus Rift par Facebook pour deux milliards de dollars, mardi, a été mal accueillie par les supporters Kickstarter de la première heure. «Vendre à Facebook est une honte. Je me sens trahi», écrit Sergey. «C’est trop tard pour me faire rembourser?», demande Drew. «Un Farmville en réalité virtuelle, ce n’était pas vraiment mon rêve en investissant», soupire OpenSauss.

Certains ont exprimé leur colère sur Vine et avec des GIF.

Ce qui passe mal, c’est le sentiment d’avoir soutenu le projet quand personne n’y croyait et de ne rien toucher sur la vente. Car le «financement participatif» de Kickstarter porte au final mal son nom: il s’agit plutôt de précommandes. Ceux qui ont gagné gros sont les investisseurs classiques de la Silicon Valley, qui ont injecté un peu moins de 100 millions de dollars en 2013, après la campagne Kickstarter. Spark Capital et Matrix Partners récupèrent, eux, 20 fois leur mise.

Le portage de «Minecraft» annulé

Du haut de ses 21 ans, Palmer Lucky, le fondateur d’Oculus, a tenté d’éteindre l’incendie sur Reddit. «Je ne vais pas changer», promet-il. Il assure que son équipe fonctionnera en autonomie et qu’un compte Facebook ne sera jamais obligatoire pour utiliser le Rift. «Désormais, on peut embaucher les meilleurs talents, baisser le prix de la version commerciale et proposer l’expérience de réalité virtuelle la plus immersive jamais créée», se réjouit-il.

Beaucoup ne sont pas convaincus. Le créateur de jeu indie Markus Persson a annoncé sur Twitter qu’il avait décidé d’annuler le portage de «Minecraft» pour l’Oculus Rift car Facebook le «met mal à l’aise.» «Je ne travaillerai pas avec Facebook. Leurs buts sont obscurs et changeants et il n’y a rien dans leur histoire qui me donne confiance.»

Le jeu vidéo, une «priorité», jure Zuckerberg

Mark Zuckerberg a beau jurer que «le jeu vidéo restera la priorité» d’Oculus, il a également brossé les contours d’un futur où la réalité virtuelle constituera «une nouvelle plateforme de communication». Selon lui, l’avenir des réseaux sociaux sera de «partager des expériences». «Je ne veux pas travailler sur du social mais sur des jeux», réplique Persson, notant que des concurrents, comme Sony, travaillent également sur un prototype de casque.

L’analyste de Gartner, Brian Blau, estime que ce rachat est une bonne affaire pour Oculus. Pour Facebook, en revanche, c’est moins clair. «Proposer des expériences immersives est incroyablement compliqué. On entend les mêmes promesses depuis des dizaines d’années et elles n’ont jamais accouché d’un produit grand public», prévient-il.

HDMI 2.0 l’adoption de la 4K et du HDR

La norme HDMI 1.4 est déjà capable de transmettre un signal 4K UHD / 30Hz (4K UHD 30fps). La version HDMI 2.0 repousse encore la limite grâce à une bande passante de 6 Gbit/s sur chaque canal de données pour un total de 6 * 3 = 18 Gbit/s capable d’afficher de la 4K UHD / 60Hz (4K UHD 60fps) avec la prise en charge du HDR (espace de couleurs plus large et profondeur des couleurs plus importante)

Débit HDMI 2.1Grâce à une nouvelle structure de transmission des données (paquets avec signal d’horloge intégré), le canal d’horloge TMDS peut être utilisé comme quatrième canal de données. Le câblage interne des câble HDMI reste donc exactement le même. Néanmoins l’augmentation de la bande passante sur chacun des canaux est si importante (de 6Gbit/s à 12Gbit/s !) qu’il est probable qu’une grande partie des câbles actuels (même les Premium High Speed) ne fonctionnent pas en 48 Gbit/s (HDMI 2.1)

L’imprimantes 3D

L’impression tridimensionnelle ou impression 3D est une technique de construction d’objets développée à l’origine pour la réalisation rapide de prototypes. Il existe plusieurs procédés tels que la stéréolithographie (SLA) et le FDM (Fuse Deposition Modeling). Les imprimantes 3D permettent de produire des objets à partir de fichiers CAO tridimensionnels, c’est donc un outil de reproduction très précis qui fabrique des objets en empilant des couches de matière au sein d’une chambre de construction.
Les premiers modèles d’imprimantes 3D ont vu le jour en 1996 avec la Z 402 permettant un prototypage rapide et à faible coût. Par la suite, les modèles Z402c et la Z406 introduirent l’impression multicolore 3D.
Une seconde génération d’imprimante 3D vit le jour en 2003 avec la ZPrinter® 310 qui apporta un niveau de résolution supérieure. De nos jours les imprimantes 3D ont beaucoup évoluées, elles sont conviviales et intègre des technologies tout en un,
Les imprimantes 3D exploitent des fichiers aux formats standards comme les fichiers  .STL, .WRL (VRML), .PLY, .3DS et .ZPR. Le fichier 3D est un maillage constitué d’une série de triangles orientés dans l’espace, lesquels déterminent un volume en 3D.  Les formes de ces fichiers sont constituées sur ordinateur. Ces fichiers formes nommés CAD pour Computer-Aided Design sont téléchargeables  à partir de nombreux sites spécialisés dont le site DEFCAD ou encore la plate-forme Thingiverse.

l-imprimante-3d-va-revolutionner-l-industrie

Un autre intérêt des imprimantes 3D est la possibilité de construire des objets sur mesure, rapidement et à faible coût. Les applications sont multiples notamment dans le domaine médical pour construire par exemple des prothèses dont les dimensions s’adapteront parfaitement aux corps du patient.

USB 3 : de l’évolution en 2014 avec un connecteur réversible

Un nouveau connecteur USB 3 va arriver courant 2014 avec une spécificité toute particulière. Il sera réversible, à savoir que l’utilisateur pourra le brancher dans un sens comme dans l’autre. Jusqu’à présent, les câbles USB ne fonctionnent que dans un sens. Ce système existe déjà du côté d’Apple avec son câble Lightning. Celui-ci est dédié aux appareils mobiles de la marque, comprenant l’iPhone, l’iPad et l’iPod touch. Le câble est propre à Apple, il a été lancé l’année dernière.

34190

Pour le nouvel USB 3, le côté réversible ne sera pas la seule nouveauté. La forme générale va quelque peu changer puisqu’on s’approchera davantage d’un câble Micro-USB. Il n’y a pas de photos encore d’un produit final, il est donc difficile de connaitre le rendu. Un problème va exister toutefois : les nouveaux connecteurs ne seront pas fonctionnels avec les câbles actuels. Des adapteurs seront donc nécessaires pour pouvoir continuer à les utiliser.

L’USB 3 Type-C, tel est son nom complet, arrivé pour répondre à une demande. Les nouveaux appareils ont besoin de place, d’où la réduction de la taille. Apple avait d’ailleurs donné les mêmes raisons pour son câble Lightning en 2012. Les idées se rejoignent. Il en va de même pour l’aspect réversible. Il se veut bien plus agréable comparé à la méthode actuelle. Qui ne s’est jamais trompé de côté en connectant un câble USB ? Ce sera fini d’ici le milieu de l’année prochaine. Il faudra réellement attendre d’ici le second semestre de 2014 pour voir les nouveaux produits équipés des nouveaux ports par défaut.

Disque Dur SSD

POUR GAGNER EN RAPIDITÉ D’EXÉCUTION CIAA VOUS CONSEILLE

dd

Le disque dur SSD (Disque à mémoire flash) constitue la toute dernière innovation en matière de stockage de données.

Comparé aux disques durs dits « traditionnels » (HDD), cette technologie a placé la barre très haute avec des performances élevées, une meilleure fiabilité et une consommation électrique réduite.

Pour le PC et son utilisateur, ce ne sont que des avantages considérables, cependant son prix reste supérieur aux HDD.

Maltraitance Américaine…

Plus de 30% des Américains maltraitent leur PC

Modèle de calme et de sérénité, vous résistez systématiquement à l’envie d’incendier les gens qui trouvent logique de monter dans une rame de métro quand personne n’en est encore descendu. Bravo ! Reste que devant votre PC, vous faites beaucoup moins le malin.

asus

bonne figure. Au bureau, quand votre PC se met à partir en sucette, vous vous contentez de quelques tapotements de doigts et d’un léger sourire crispé pour ne pas attirer l’attention des collègues. Mais nous le savons tous, ce n’est qu’une façade, une attitude soigneusement étudiée afin que personne, jamais, ne sache qu’une fois rentré à la maison, vous vous installez devant ce qui deviendra probablement, quelque part dans la soirée, un « NOM DE DIEU DE PU**** DE PC DE M**** !!! ».

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul ! Selon un sondage réalisé par l’institut Harris Interactive pour Crucial, et mené auprès de 2.000 adultes américains, 36% d’entre eux ont reconnu avoir craqué et insulté ou frappé leur PC alors que ce dernier se permettait une petite baisse de régime en leur présence. De plus, de nombreux sondés ont reconnu ressentir une certaine frustration face aux problèmes rencontrés avec la machine alors que 10% affirment avoir éprouvé de la colère et une autre tranche de 10% s’est déclarée totalement impuissante face à la situation. Et ce n’est pas fini puisque 4% des sondés ont pris la situation personnellement, se sentant complètement victime du comportement de l’engin.

Amusante, l’étude sert avant tout de support marketing aux activités de Crucial qui organise en parallèle un concours de l’utilisateur le plus frustré des Etats-Unis à travers son site TouchOnComputers.com. L’idée étant de poster une vidéo d’explosion de colère afin de tenter de gagner la somme de 5.000$ ou de la mémoire de chez Crucial. Il n’en reste pas moins que le plus étonnant là-dedans soit bien que 74% des sondés affirment n’avoir jamais craqué face à leur machine. Alors que même sans dire un mot, avouons-le, abattre son poing sur le clavier ou mettre un bon gros coup de pied dans la tour, ça fait quand même du bien par où ça passe.

OS X 10.14 Mojave

Présenté en juin dernier, Mac OS Mojave est la nouvelle évolution du système d’exploitation Apple.  La firme américaine a fait l’effort de rendre ce système compatible avec des produits sortis il y a plusieurs années, certains datant de 2012, voire 2010 pour des Mac Pro équipés de GPU compatibles.

Voici la liste complète des Mac éligibles à une mise à jour vers mac OS Mojave

  • MacBook (début 2015 ou ultérieur)
  • MacBook Air (mi-2012 ou ultérieur)
  • ​MacBook Pro (mi-2012 ou ultérieur) ​
  • ​Mac mini (fin 2012 ou ultérieur)
  • iMac (fin 2012 ou ultérieur)
  • iMac Pro (2017)
  • Mac Pro (fin 2013, ainsi que les modèles mi-2010 et mi-2012 disposant d’un GPU compatible avec l’API Metal)​
  • Cliquez sur la pomme en haut à gauche et faites « À propos de ce Mac ». Vous y trouverez le modèle et l’année. Comme vous pourrez le remarquer à la lecture de ces lignes, le critère de compatibilité est l’interface de programmation graphique Metal. Seuls les ordinateurs qui la supportent peuvent faire tourner Mojave.

Résumés des principales fonctionnalités :

  • Mode sombre : il est enfin possible de faire basculer toute l’interface dans de très jolies nuances de noir et de gris.
  • Continuité améliorée : les interactions entre un iPhone et un Mac sont désormais plus nombreuses que jamais. Il est par exemple possible d’utiliser l’appareil d’un iPhone pour ajouter un élément à votre Mac, comme un document scanné.
  • Outil capture d’écran : tout a été revu et corrigé sur l’excellent outil de capture d’écran, qui permet d’éditer à la volée les fichiers capturés. La capture vidéo est également de la partie, tout comme le zoom sur une partie de l’écran.
  • Piles : il est désormais possible d’organiser son bureau en piles de fichiers du même type. Si vous avez 200 captures d’écran, vous aurez une pile qu’il suffira d’étendre.
  • Applications iOS : Mojave est le premier pas d’Apple vers une compatibilité des applications iOS sur mac OS. Trois applications sont mises en avant : Maison pour gérer la domotique, Dictaphone et Bourse.

La sécurité est à l’honneur : Apple en fait encore plus pour améliorer la sécurité de son OS et protéger la vie privée de ses clients.