L’imprimantes 3D

L’impression tridimensionnelle ou impression 3D est une technique de construction d’objets développée à l’origine pour la réalisation rapide de prototypes. Il existe plusieurs procédés tels que la stéréolithographie (SLA) et le FDM (Fuse Deposition Modeling). Les imprimantes 3D permettent de produire des objets à partir de fichiers CAO tridimensionnels, c’est donc un outil de reproduction très précis qui fabrique des objets en empilant des couches de matière au sein d’une chambre de construction.
Les premiers modèles d’imprimantes 3D ont vu le jour en 1996 avec la Z 402 permettant un prototypage rapide et à faible coût. Par la suite, les modèles Z402c et la Z406 introduirent l’impression multicolore 3D.
Une seconde génération d’imprimante 3D vit le jour en 2003 avec la ZPrinter® 310 qui apporta un niveau de résolution supérieure. De nos jours les imprimantes 3D ont beaucoup évoluées, elles sont conviviales et intègre des technologies tout en un,
Les imprimantes 3D exploitent des fichiers aux formats standards comme les fichiers  .STL, .WRL (VRML), .PLY, .3DS et .ZPR. Le fichier 3D est un maillage constitué d’une série de triangles orientés dans l’espace, lesquels déterminent un volume en 3D.  Les formes de ces fichiers sont constituées sur ordinateur. Ces fichiers formes nommés CAD pour Computer-Aided Design sont téléchargeables  à partir de nombreux sites spécialisés dont le site DEFCAD ou encore la plate-forme Thingiverse.

l-imprimante-3d-va-revolutionner-l-industrie

Un autre intérêt des imprimantes 3D est la possibilité de construire des objets sur mesure, rapidement et à faible coût. Les applications sont multiples notamment dans le domaine médical pour construire par exemple des prothèses dont les dimensions s’adapteront parfaitement aux corps du patient.

Disque Dur SSD

POUR GAGNER EN RAPIDITÉ D’EXÉCUTION CIAA VOUS CONSEILLE

dd

Le disque dur SSD (Disque à mémoire flash) constitue la toute dernière innovation en matière de stockage de données.

Comparé aux disques durs dits « traditionnels » (HDD), cette technologie a placé la barre très haute avec des performances élevées, une meilleure fiabilité et une consommation électrique réduite.

Pour le PC et son utilisateur, ce ne sont que des avantages considérables, cependant son prix reste supérieur aux HDD.

Maltraitance Américaine…

Plus de 30% des Américains maltraitent leur PC

Modèle de calme et de sérénité, vous résistez systématiquement à l’envie d’incendier les gens qui trouvent logique de monter dans une rame de métro quand personne n’en est encore descendu. Bravo ! Reste que devant votre PC, vous faites beaucoup moins le malin.

asus

bonne figure. Au bureau, quand votre PC se met à partir en sucette, vous vous contentez de quelques tapotements de doigts et d’un léger sourire crispé pour ne pas attirer l’attention des collègues. Mais nous le savons tous, ce n’est qu’une façade, une attitude soigneusement étudiée afin que personne, jamais, ne sache qu’une fois rentré à la maison, vous vous installez devant ce qui deviendra probablement, quelque part dans la soirée, un « NOM DE DIEU DE PU**** DE PC DE M**** !!! ».

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul ! Selon un sondage réalisé par l’institut Harris Interactive pour Crucial, et mené auprès de 2.000 adultes américains, 36% d’entre eux ont reconnu avoir craqué et insulté ou frappé leur PC alors que ce dernier se permettait une petite baisse de régime en leur présence. De plus, de nombreux sondés ont reconnu ressentir une certaine frustration face aux problèmes rencontrés avec la machine alors que 10% affirment avoir éprouvé de la colère et une autre tranche de 10% s’est déclarée totalement impuissante face à la situation. Et ce n’est pas fini puisque 4% des sondés ont pris la situation personnellement, se sentant complètement victime du comportement de l’engin.

Amusante, l’étude sert avant tout de support marketing aux activités de Crucial qui organise en parallèle un concours de l’utilisateur le plus frustré des Etats-Unis à travers son site TouchOnComputers.com. L’idée étant de poster une vidéo d’explosion de colère afin de tenter de gagner la somme de 5.000$ ou de la mémoire de chez Crucial. Il n’en reste pas moins que le plus étonnant là-dedans soit bien que 74% des sondés affirment n’avoir jamais craqué face à leur machine. Alors que même sans dire un mot, avouons-le, abattre son poing sur le clavier ou mettre un bon gros coup de pied dans la tour, ça fait quand même du bien par où ça passe.

OS X 10.14 Mojave

Présenté en juin dernier, Mac OS Mojave est la nouvelle évolution du système d’exploitation Apple.  La firme américaine a fait l’effort de rendre ce système compatible avec des produits sortis il y a plusieurs années, certains datant de 2012, voire 2010 pour des Mac Pro équipés de GPU compatibles.

Voici la liste complète des Mac éligibles à une mise à jour vers mac OS Mojave

  • MacBook (début 2015 ou ultérieur)
  • MacBook Air (mi-2012 ou ultérieur)
  • ​MacBook Pro (mi-2012 ou ultérieur) ​
  • ​Mac mini (fin 2012 ou ultérieur)
  • iMac (fin 2012 ou ultérieur)
  • iMac Pro (2017)
  • Mac Pro (fin 2013, ainsi que les modèles mi-2010 et mi-2012 disposant d’un GPU compatible avec l’API Metal)​
  • Cliquez sur la pomme en haut à gauche et faites « À propos de ce Mac ». Vous y trouverez le modèle et l’année. Comme vous pourrez le remarquer à la lecture de ces lignes, le critère de compatibilité est l’interface de programmation graphique Metal. Seuls les ordinateurs qui la supportent peuvent faire tourner Mojave.

Résumés des principales fonctionnalités :

  • Mode sombre : il est enfin possible de faire basculer toute l’interface dans de très jolies nuances de noir et de gris.
  • Continuité améliorée : les interactions entre un iPhone et un Mac sont désormais plus nombreuses que jamais. Il est par exemple possible d’utiliser l’appareil d’un iPhone pour ajouter un élément à votre Mac, comme un document scanné.
  • Outil capture d’écran : tout a été revu et corrigé sur l’excellent outil de capture d’écran, qui permet d’éditer à la volée les fichiers capturés. La capture vidéo est également de la partie, tout comme le zoom sur une partie de l’écran.
  • Piles : il est désormais possible d’organiser son bureau en piles de fichiers du même type. Si vous avez 200 captures d’écran, vous aurez une pile qu’il suffira d’étendre.
  • Applications iOS : Mojave est le premier pas d’Apple vers une compatibilité des applications iOS sur mac OS. Trois applications sont mises en avant : Maison pour gérer la domotique, Dictaphone et Bourse.

La sécurité est à l’honneur : Apple en fait encore plus pour améliorer la sécurité de son OS et protéger la vie privée de ses clients.


Histoires d’usb

Il est apparu pour la première fois en 1996 (USB 1.0) son débit était seulement de 1,5 Mbit/s. À titre de comparaison, l’USB 3.1 deuxième génération (2013) affichait un débit à 10 Gbit/s !

Entre les deux sont apparues les normes USB 1.1 (1998), USB 2.0 (2000) et l’USB 3.1 de première génération (2008). L’une des dernières normes à avoir vu le jour n’est autre que l’USB -C (2015), dont la mission était deremplacer tous les connecteurs précédents.

Il ne s’agit que d’une mise à niveau pour la norme USB, l’USB 3.2 introduit la possibilité d’utiliser deux canaux USB Type-C Tx/Rx pour un débit maximum de 20 Gbit/s sur un câble Type-C. La technologie conserve la couche physique USB 3.1 et les techniques d’encodage (SuperSpeed et SuperSpeed+) pour chacun d’entre eux. La nouveauté réside donc dans la liaison des deux canaux. La norme USB 3.2 définit comment les données sont envoyées sur les câbles; la technologie USB-C est une spécification physique qui définit à quoi ressemblent les connecteurs et les fils. Pensez à l’USB-C comme les rails, les gares et les trains et l’USB 3.2 comme les règles régissant l’accès des trains.

Aujourd’hui, il ne se vendrait pas moins de 4 milliards de connecteurs USB chaque année ! Avec le temps, l’USB est quasiment devenu le connecteur unique, bien que les technologies sans fil se développent, celles-ci ont encore beaucoup de chemin à parcourir afin de rattraper l’USB. Ce 4 mars 2019, l’USB Implementer-Forum a publié un communiqué annonçant l’arrivée d’une ultime norme : l’USB 4  Selon le document, cette nouvelle génération « apportera un complément et une extension de l’existant sur les architectures de l’USB 3.2 et USB 2.0 et doublera la bande passante pour étendre les performances de l’USB-C ». Ainsi, une partie des anciennes versions de l’USB seront compatibles, ainsi que le Thunderbolt 3 (sur l’USB-C) déjà capable d’afficher des débits à 40 Gb/s !Par ailleurs, l’USB 4 permettra une gestion dynamique de la bande passante pour tous les appareils connectés sur un seul bus. Autrement dit, la bande passante ne sera pas divisée à parts égales entre tous les appareils connectés, mais sera distribuée en prenant en compte les caractéristiques de chaque appareil. Il faudra se montrer patient pour voir arriver cette nouvelle connectique.

Apple est l’un des premiers constructeurs à avoir adopté l’USB-C pour son tout nouveau MacBook. La firme à la pomme a au passage défrayé la chronique en n’intégrant qu’un seul port USB qui sert à la fois pour la connexion et l’alimentation de l’appareil, ce qui a permis d’affiner encore un peu plus son design.  Le U de USB signifie « universel », et c’est une technologie qui sur ce point a tenu ses promesses.

Norme HDMI 2.0

La nouvelle norme HDMI vient d’être annoncée sous sa nouvelle version HDMI 2.0.

On commence par une bonne nouvelle, bien qu’on passe une étape sur le numéro de version, les câbles restent compatibles avec les anciennes versions (certifiés High Speed) et les connecteurs ne changent pas eux aussi.

Parmi les nouveautés du HDMI 2.0, on a une augmentation de la bande passante à 18 Gbps. De nouvelles fonctionnalités sont bien entendu supportées avec le temps attendu 4K à 50 et 60 Hz. L’audio également profite de quelques nouveautés avec le support de piste audio jusqu’à 32 canaux ou encore une augmentation de la fréquence d’échantillonnage jusqu’à 1536kHz.

HDMI-Cable-Image-unscaled1

Voici toutes les nouveautés :

  • 4K@50/60, (2160p), which is 4 times the clarity of 1080p/60 video resolution
  • Up to 32 audio channels for a multi-dimensional immersive audio experience
  • Up to 1536kHz audio sample frequency for the highest audio fidelity
  • Simultaneous delivery of dual video streams to multiple users on the same screen
  • Simultaneous delivery of multi-stream audio to multiple users (up to 4)
  • Support for the wide angle theatrical 21:9 video aspect ratio
  • Dynamic synchronization of video and audio streams
  • CEC extensions provides expanded command and control of consumer electronics devices through a single control point

Cette nouvelle norme est d’ores et déjà disponible chez les constructeurs, qui n’ont pas attendus pour l’intégrée.

Core i7 à 8 coeurs

Un nouveau Core i7 à 8 coeurs avec DDR4

Dans le courant du second semestre 2014 Intel annonce qu’il proposera son tout premier processeur Core doté de huit coeurs d’exécution x86. Il s’agit d’un Core i7 Extreme Edition basé sur la micro-architecture Haswell-E et avec 8 coeurs il pourra gérer un total de 16 threads. Le processeur bénéficiera d’une nouvelle plate-forme matérielle avec le chipset X99. Un chipset qui devrait, enfin, remplacer le peu convaincant X79. Et ce n’est pas tout puisque la plate-forme X99 prendra en charge la mémoire DDR4.

Core-i7_LGA2011-and-X79-HIRES_p

Bons Plans : 29,90 euros le SSD INTEL 320 Series de 40 Go

Si vous êtes à la recherche d’un petit SSD à petit prix pour équiper un vieux PC ou un notebook, voilà une offre très bon marché repéré chez Pixmania  et Grosbill qui proposent le SSD Intel 320 Series de 40 Go à seulement 29,99 euros avec en plus la livraison offerte en point relais. Le disque n’est pas tout récent, certes, et sa capacité de stockage est assez limitée mais pour ce tarif il sera difficile de faire la fine bouche.

Pour information, les SSD de la série 320 sont gravés en 25 nm et le modèle de 40 Go offre des débits de 200 Mo/s en lecture et de 45 Mo/s en écriture.

WordPress 3.9

Sortie de WordPress 3.9

Wordpress

La version 3.9 de WordPress, baptisée « Smith » en l’honneur de l’organiste de jazz Jimmy Smith, est disponible en téléchargement ou en mise à jour depuis le tableau de bord de votre site WordPress. Cette version apporte un grand nombre d’améliorations, et nous pensons que vous allez les adorer.

Télécharger WordPress 3.9

Les claviers GAMER

Il existe une multitude de clavier gamer, donc pour vous aider à vous orienter dans votre choix, nous allons récapituler les caractéristiques des principaux switchs du marché.


Le type linéaire ou tactile : Une touche tactile possédera 2 duretés différentes tout le long de sa course. Les premiers millimètres seront souples alors qu’en fin de course une sensation de dureté se fera ressentir. Cette caractéristique permet de savoir au toucher si la touche a été suffisamment pressée pour envoyer la commande.
Au contraire, une touche linéaire nécessitera la même force de pression tout le long de sa course sans ce « ressenti d’activation ».

Le « Clic » : Ce sont des interrupteurs tactiles émettant un bruit de clic à leur activation à l’instar des anciennes machines à écrire. Ces interrupteurs sont généralement plus appréciés pour de la bureautique que pour du gaming. Il faudra aussi prendre conscience que ces claviers sont également plus bruyant que les autres modèles. (Ce qui plaira à certain qui aime que leur clavier confirme que la touche a bien été appuyé)

La distance d’activation : correspond à la profondeur de pression nécessaire pour l’activation de la touche. Plus cette distance est courte, plus le clavier sera sensible et réactif à la pression et plus la distance sera élevée plus il y aura une confirmation lors de l’appuie sur votre clavier. Encore une fois chacun aura son opinion sur la distance idéale. Sachez toutefois qu’un clavier sensible favorisera les fautes de frappe.

La force d’actionnement et force d’activation : Ceci correspond à la pression nécessaire pour activer la touche. Plus le poids est faible plus la touche sera souple et sensible. Les switchs tactiles disposent de 2 sensibilités différentes du fait de leur ressenti d’activation. Par exemple dans le cas des Cherry MX Brown les premiers millimètres nécessiteront 45g de pressions et les derniers nécessiteront 55g de pression donnant le fameux retour tactile (qui vous indiquera lorsque la touche sera réutilisable).

Clavier RGB ou pas : Une question peut se poser, dois-je prendre un clavier qui s’illumine ou pas ? La réponse réside dans l’utilisation de votre clavier, si vous jouez beaucoup dans le noir alors le RGB vous sera très utile car cela vous donnera un avantage à voir les touches qui brillent dans l’obscurité. Et puis qui n’aime n’a pas rêvé d’avoir un clavier RGB.
by MBC



Marché du PC

Quatrième trimestre de baisse consécutive pour le marché du PC en France

inexorable, impitoyable et frustrante, la chute des ventes de PC continue et semble particulièrement difficile à enrayer. En France, c’est même encore un peu plus grave qu’ailleurs.

Etant donné qu’une mauvaise nouvelle doit toujours être accompagnée d’une bonne pour faire passer la pilule un peu plus facilement, nous allons commencer par la bonne : le cabinet d’analyse Gartner ne s’est pas trompé sur ses prévisions de ventes de PC émises au mois de juillet ! Bravo, on ne peut que les féliciter pour leur professionnalisme et directement passer à la mauvaise nouvelle qui est justement… que Gartner ne s’est pas trompé.

reparation-informatique.fr » >depannage–reparation-informatique.fr/wp-content/uploads/2013/07/portable-pc-ciaa.jpg » alt= »portable-pc-ciaa » width= »296″ height= »171″ />

Au mois de juillet, les analystes avaient prévu un recul de 17% des ventes de PC en Europe de l’Ouest. En réalité, c’est même un peu plus grave que cela puisque selon les derniers chiffres, on tournerait plutôt sur un repli situé aux alentours des 20%. Assez logiquement, ce sont les PC portables qui prennent le plus cher avec une baisse de 23,9% alors que le marché desktop – largement minoritaire dans les chiffres – ne recule pour sa part que de 12,2%. Pas vraiment étonnant dans la mesure où les portables sont de facto beaucoup plus concurrencés par les terminaux nomades et en particulier les inévitables tablettes.

Et alors que le Royaume-Uni s’en sort pas trop mal (-13%), que l’Allemagne pédale un peu dans la semoule (-18,7%), la France se traîne avec un score particulièrement affreux de -19,1% soit environ 2 millions de PC vendus au deuxième trimestre. Pour les analystes de Gartner, la situation ne devrait d’ailleurs pas s’arranger même si Windows 8.1 et les processeurs Haswell d’Intel pourraient apporter un peu d’air au marché. Pour autant, le cabinet estime que tout cela sera insuffisant pour empêcher le déclin du PC.

Quant aux marques les mieux représentées dans l’hexagone, il s’agit de HP (-7,2% par rapport à la même période en 2012), Acer (-51,4%), Dell (+0,8%), Asus (-38,8%) et le chinois Lenovo (+11,4%) qui dispose maintenant de 8,4% de parts de marché en France, et devrait manifestement continuer à en grappiller si ces bonnes performances venaient à se confirmer sur le long terme.