EDF alerte

EDF alerte sur une recrudescence des emails frauduleux

Edition du 31/01/2013 Réagissez

Exemple de sites frauduleux issus d'un phishing Crédit Photo: EDF

Exemple de sites frauduleux issus d’un phishing Crédit Photo: EDF

L’électricien national EDF a réitéré jeudi ses mises en garde à ses clients face à un afflux massif de courriels frauduleux qui visent à récupérer leurs coordonnées bancaires, et mettra en place lundi une adresse (message-frauduleux@edf.fr) à laquelle ils pourront les signaler.

« Nous avons constaté récemment une phase d’augmentation des nouveaux cas de phishing », a confirmé à l’AFP une porte-parole d’EDF, comme l’avait rapporté jeudi le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France, tout en précisant qu’il s’agissait uniquement d’hameçonnage et non de tentatives de piratage du site internet du groupe.

Dérivé des termes anglais « fishing » (pêche) et « phreaking » (piratage de lignes téléphoniques), le phishing ou hameçonnage est une technique utilisée par des cybercriminels pour tenter de récupérer des données bancaires ou autres, via l’envoi massif de courriels présentés comme émanant d’un organisme ayant pignon sur rue.

Les courriels frauduleux en question sont censés émaner du service client d’EDF et menacent les destinataires d’une coupure suite à un problème de paiement, en les invitant à régler par carte bancaire sur une page internet. « Jusqu’à présent, nous avions 20 000 signalements de mails frauduleux par mois de la part de nos clients. En janvier, nous avons eu 40 000 signalements », a expliqué au quotidien Olivier Jehl, directeur des relations clients internet d’EDF.