Maltraitance Américaine…

Plus de 30% des Américains maltraitent leur PC

Modèle de calme et de sérénité, vous résistez systématiquement à l’envie d’incendier les gens qui trouvent logique de monter dans une rame de métro quand personne n’en est encore descendu. Bravo ! Reste que devant votre PC, vous faites beaucoup moins le malin.

asus

bonne figure. Au bureau, quand votre PC se met à partir en sucette, vous vous contentez de quelques tapotements de doigts et d’un léger sourire crispé pour ne pas attirer l’attention des collègues. Mais nous le savons tous, ce n’est qu’une façade, une attitude soigneusement étudiée afin que personne, jamais, ne sache qu’une fois rentré à la maison, vous vous installez devant ce qui deviendra probablement, quelque part dans la soirée, un « NOM DE DIEU DE PU**** DE PC DE M**** !!! ».

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul ! Selon un sondage réalisé par l’institut Harris Interactive pour Crucial, et mené auprès de 2.000 adultes américains, 36% d’entre eux ont reconnu avoir craqué et insulté ou frappé leur PC alors que ce dernier se permettait une petite baisse de régime en leur présence. De plus, de nombreux sondés ont reconnu ressentir une certaine frustration face aux problèmes rencontrés avec la machine alors que 10% affirment avoir éprouvé de la colère et une autre tranche de 10% s’est déclarée totalement impuissante face à la situation. Et ce n’est pas fini puisque 4% des sondés ont pris la situation personnellement, se sentant complètement victime du comportement de l’engin.

Amusante, l’étude sert avant tout de support marketing aux activités de Crucial qui organise en parallèle un concours de l’utilisateur le plus frustré des Etats-Unis à travers son site TouchOnComputers.com. L’idée étant de poster une vidéo d’explosion de colère afin de tenter de gagner la somme de 5.000$ ou de la mémoire de chez Crucial. Il n’en reste pas moins que le plus étonnant là-dedans soit bien que 74% des sondés affirment n’avoir jamais craqué face à leur machine. Alors que même sans dire un mot, avouons-le, abattre son poing sur le clavier ou mettre un bon gros coup de pied dans la tour, ça fait quand même du bien par où ça passe.

Dépannage ordi portable Mac Book Pro & Mac Book Air

Problème avec votre ordinateur portable Apple…?

depannage portable-ciaa

       

Ultrabook : le MacBook Air domine le marché

En 2013, le MacBook Air est leader des ventes sur le marché des Ultrabooks. Un revers pour Intel et Microsoft qui espéraient voir des machines sous Windows en tête des ventes.

Premier Ultrabook, bien qu’il n’en ait pas la dénomination, le portable d’entrée de gamme d’Apple ne laisse pas beaucoup de place à ses concurrents. D’après une étude réalisée aux États-Unis par le cabinet d’analyse NPD, au cours des cinq premiers mois de 2013, le MacBook Air représente 56% des ventes d’Ultrabooks. Les 44% restant sont partagés entre les marques de machines sous Windows.

L’arrivée des derniers processeurs Haswell aurait dû bousculer le marché. Nouvelles cartes graphiques, autonomie améliorée et puissance en hausse. Le cocktail était réuni. Mais voilà, Apple se fournit également chez Intel. De facto, la dernière itération du MacBook Air est déjà passée en configuration Haswell sans que son prix n’ait changé.

ciaa-portable

Les Ultrabooks hybrides

Pour se différencier, les constructeurs de PC sous Windows tentent de créer une gamme d’Ultrabooks hybrides à la fois ordinateur et tablette. Pour Steve Ballmer, PDG de Microsoft, ce type de machine 2-en-1 devrait permettre de supprimer le besoin d’un ordinateur et d’une tablette. Pour l’instant, leurs ventes ne sont pas en accord avec ses propos. Apple rencontre plus de réussite avec deux appareils bien distincts : MacBook Air et iPad.

Deux reproches sont faits aux Ultrabooks hybrides actuels : le poids en mode tablette et leurs prix plus élevés qu’un Ultrabook classique. Malheureusement pour les constructeurs, la tendance ne va pas aller en s’améliorant. Pour obtenir la dénomination Ultrabook en plateforme Haswell, Intel oblige désormais les fabricants à intégrer des écrans tactiles à leurs machines. (tiré de Tom’s guide).

 

       

MacBook Air 2013 : une mise à jour corrige trois bugs gênants

Apple vient de publier une première mise à jour pour ses nouveaux MacBook Air. Rappelons que cette gamme 2013 fonctionne désormais sous Haswell, la nouvelle version de processeur d’Intel.

Apple n’apporte pas de nouvelles fonctionnalités, mais simplement des solutions pour résoudre trois problèmes récurrents. Le premier concerne le Wi-fi. Jusqu’alors, il perdait la connexion intempestivement puis la récupérait. Un désagrément pour l’utilisateur qui était alors coupé de son réseau par intermittence.

La puce graphique est le second composant à avoir droit à une modification. En passant en Haswell, le MacBook Air a gagné une HD5000 issue de la dernière génération de cartes intégrées d’Intel. Celle-ci générait des clignotements de l’écran lors de l’utilisation de Photoshop. Ce problème n’est plus.

Dernier point abordé par Apple : la maîtrise du volume audio qui changeait sans raison particulière et sans action de l’utilisateur durant la lecture d’une vidéo.

Ces mises à jour de stabilité sont disponibles dans un pack à télécharger ici